Cancer de l’ovaire

Le cancer de l’ovaire est de diagnostic difficile. Il concerne toutes les tranches d’âge et malheureusement, il n’y a pas d’examen de dépistage ni de prévention possible.

Généralités

Le seul facteur prédisposant connu à l'heure actuelle est génétique et doit rechercher par prise de sang l'existence d'une mutation du gène BRCA, mutation qui prédispose au cancer du sein et/ou des ovaires, en particulier dans des familles à risque.

C'est avec l'aide de notre oncologue généticien, que l'arbre généalogique médical de votre famille pourra être décrypté afin d'orienter la meilleure prise en charge.

La grande majorité des tumeurs de l'ovaire sont des cancers dit invasifs pour lesquels une chirurgie sera toujours proposée (gynécologues et chirurgiens abdominaux), en association dans la majorité des cas à une chimiothérapie prescrite avant ou après la chirurgie.

Plus rarement, la tumeur peut se présenter sous une forme dite Borderline (diagnostic microscopique) : dans ce cas précis, seule une chirurgie radicale sans chimiothérapie sera proposée.

Les agents de chimiothérapie utilisés pour la tumeur de l'ovaire sont bien connus et peuvent être combinés dans certains cas à des molécules plus récentes et innovantes comme les médicaments à activité anti-angiogénique (AVASTIN) ou dans un cadre plus précis d’essai thérapeutique.

Cancer de l’ovaire